Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Homélies catholiques de la Martinique
les homélies d'un prêtre catholique en paroisse, ayant prêché de nombreuses retraites en foyer de charité

Il y avait une fois un Roi qui avait quatre épouses (comte pour le 2 novembre, mais pas seulement)

dominicanus #Année B (2011 - 2012)

Il y avait une fois un Roi qui avait quatre épouses.

 

Il aimait sa quatrième femme plus que toutes les autres.

 

Il lui donnait de jolis présents et l'entourait de beaucoup de soins. Il la comblait de ce qu'il avait de meilleur.

 

Il aimait également sa troisième femme et la présentait avec fierté aux Rois voisins. Mais il avait peur qu'elle ne parte un jour avec un autre Roi.

 

Il aimait aussi sa deuxième épouse. Elle était sa confidente: chaque fois qu'il avait un problème, il lui en parlait.

 

La première épouse du Roi était sa compagne la plus loyale; c'est avec elle qu'il a construit son royaume.

 

Cependant, il n'aimait pas suffisamment sa première épouse. Il lui accordait très peu d'importance.

 

Un jour, le Roi tomba gravement malade.

 

Sur le point de mourir, il se mit à réfléchir :

 

"J'ai quatre épouses, mais quand je vais mourir, je serai seul".

 

Il appela donc sa quatrième épouse et lui dit :

 

"Je t'ai aimée plus que toutes les autres. Je t'ai donné ce que j'ai de meilleur. Maintenant que je suis en train de mourir, voudrais-tu venir avec moi ? Voudrais-tu être ma compagne pour toujours ?"

 

"Tu es fou?",

demanda-t-elle, avant de s'éloigner, sans ajouter un mot. Sa réponse pénétra douloureusement dans le cœur du Roi comme un couteau aiguisé.

 

Le Roi dit ensuite à la troisième épouse :

 

"Je t'ai aimée toute ma vie. Maintenant que je suis en train de mourir, es-tu disposée à me suivre?"

 

"Non!" répondit-elle, "la vie est trop belle. Quand tu seras mort, je me remarierai!"

 

Cette réponse surprit le Roi et il en fut tout triste. Il dit alors à sa seconde épouse:

 

"Je suis toujours venu à toi dans mes moments difficiles. Et tu m'as toujours aidé. Maintenant que je vais mourir, veux-tu me suivre?"

 

Elle répondit :

 

"Je regrette vraiment de ne pouvoir te suivre, mais je promets de te faire un bel enterrement."

 

Le Roi fut désemparé, toute sa vie, il s'était trompé sur les sentiments de ses épouses. Il entendit alors une voix qui disait:

 

"Moi j'irai avec toi ; je te suivrai partout où tu iras."

 

C'était la première épouse qui venait de parler.

 

Le Roi la regarda et il eut honte: elle était maigre, malade, résignée. Il dit alors:

 

"C'est toi que j'aurai dû aimer plus que les autres lorsque j'en avais les moyens."

 

Et il pleura...

 

 ***

 

 

En réalité, chacun de nous a quatre épouses.

 

Notre quatrième épouse est notre corps. Quel que soit le soin que nous lui apportons, il nous laissera le jour de notre mort.

 

Notre troisième épouse est notre richesse et notre situation sociale. Elle peut nous quitter à tout instant et ne nous sera d'aucun secours à notre mort.

 

Notre deuxième épouse, ce sont nos amis et notre famille. Ils sont d'un grand appui pour nous, mais au jour de la mort, tout ce qu'ils peuvent faire pour nous, c'est organiser nos funérailles.

 

Notre première épouse c'est notre âme, que nous oublions souvent et que nous traitons si mal. Pourtant elle est la seule qui nous accompagnera en tout lieu. Jusqu'au ciel. Devant le Créateur de toutes choses.

 

Prenons le temps de la soigner et de l'entretenir, par la Parole de Dieu, afin qu'elle soit belle et saine, devant le Seigneur des seigneurs et qu'elle soit accueillie par ces belles paroles de Celui qui domine, pour l'éternité, sur toutes choses:

 

"Entre dans la joie de ton Maître, bon et fidèle serviteur!"

 

 

Ah ... encore une chose: le meilleur ami de votre première épouse, c'est le prêtre. Pourquoi attendre le jour de votre enterrement pour le rencontrer?

 

Auteur : Inconnu

 

RSS Contact